skip navigation

Système TIMOCOM : pour que les transports ne deviennent pas un chantier sans fin

Grâce au numérique, WEMAS Absperrtechnik GmbH accélère le traitement des ordres de transport

TIMOCOM System: Damit Transporte nicht zur Baustelle werden

Erkrath / Gütersloh, le 18 avril 2019 – Balises, dispositifs de protection antichute, feux, palettes, cônes de signalisation : une grande diversité des chantiers en Allemagne sont équipés de la technique de barrage d’accès de l’entreprise WEMAS. Crées en Westphalie, les produits WEMAS sont utilisés dans toute l’Allemagne. Pour les logisticiens de l’entreprise, cela signifie qu’ils doivent souvent livrer leurs clients dans un délai de 24 à 48 heures après commande. Rapidité, qualité et fiabilité : telles sont les trois qualités que les clients attendent de WEMAS.

Leader sur le marché dans le domaine des solutions certifiées intégrées de technique de barrage d’accès, WEMAS utilise le Smart Logistics System TIMOCOM. En l’espace de 8 mois, l’entreprise a pu attribuer 2221 ordres à 855 preneurs d’ordre différents grâce à l’application TC Transport Order®. Jusqu’ici, WEMAS faisait appel aux services d’un transporteur principal. Ce dernier n’apportant pas satisfaction à l’entreprise, le responsable logistique, Stefan Watzlawek, a décidé de faire appel à TIMOCOM.

Selon ce dernier, le traitement d’ordres numérique offre à l’entreprise deux avantages fondamentaux : il renforce la compétitivité de l’entreprise et lui permet de faire l’impasse sur des quantités inutiles de papier. « Les applications de TIMOCOM accélèrent nettement l’attribution et le traitement de nos ordres de transport », explique Stefan Watzlawek. Cependant, la fonction d’archivage des ordres de transport est, selon lui, décisive.

WEMAS Absperrtechnik GmbH

Chez WEMAS, ce sont 130 collaborateurs qui assurent la vente de systèmes de dissuasion d’accès aux grossistes et aux commerçants. Depuis 1971, l’entreprise est spécialisée dans la fabrication et la vente de produits haut de gamme pour garantir la sécurité des chantiers dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

« Nous serions également très heureux de disposer d’une fonction qui nous permettrait d’attribuer les factures et les preuves d’exécution directement à l’ordre de transport concerné », ajoute-t-il à l’intention du service informatique de TIMOCOM. Il aimerait ainsi que lors de l’audit annuel, toutes les informations soient centralisées en un lieu unique, ce qui permettrait à l’entreprise de gagner du temps et lui apporterait une réelle valeur ajoutée. Toutefois, grâce à l’option d’archivage, la recherche de dossiers appartient déjà au passé.

Le traitement des ordres numérique intégré apporte un net gain d’efficacité. L’utilisation de cette application réduit au minimum le travail de recherche et d’organisation. Le recours à un sous-système pour le traitement des ordres devient dès lors inutile. En outre, les champs obligatoires permettent aux plus de 127 000 utilisateurs TIMOCOM de ne pas oublier d’informations importantes au sujet de l’ordre de transport.

Lors du coaching sur place, Stefan Watzlawek et son collègue Döring ont pu se familiariser avec d’autres fonctions de TC Transport Order®. Ce dernier ne connaissait pas, par exemple, l’annuaire des entreprises : « Il me permet de trouver des transporteurs disposant d’un empileur. » Il déclare également apprécier la recherche d’espaces de stockage, qui lui a permis de trouver d’emblée dix surfaces appropriées. La formation s’est révélée également utile avec l'utilisation du suivi le suivi d’ordres, qui réduit le besoin de communication avec le preneur d’ordre pendant le transport, et l’attribution de tours réguliers. Via les appels d’offres, cinq transporteurs ont été sélectionnés en vue de collaborations régulières. Pour l’octroi des ordres, une liste de diffusion est utilisée afin de sonder les transporteurs sur leurs prix.

Döring a formulé trois souhaits à l’intention de l’équipe de coaching : premièrement, les transporteurs demandent souvent par e-mail le numéro d’identification fiscale de WEMAS, qui pourrait être facilement ajouté par un ajout dans le masque. « Cette requête ayant déjà été formulée par plusieurs clients, il est prévu d’afficher le numéro d’identification fiscale du donneur d’ordre en regard de la raison sociale dans le journal des tâches », commente l’équipe de coaching de TIMOCOM. Deuxièmement, le thème des restrictions de circulation étant omniprésent dans le quotidien de WEMAS, l’équipe a pu faire référence directement à TIMOCOM TruckBan pour les restrictions de circulation internationales de camions. Troisième et dernier point, Döring a formulé le vœu de la possibilité de saisie d’une adresse d’expédition dans l’annuaire des entreprises pour pouvoir l’utiliser dans le formulaire d’ordres.

En haute saison, Döring économisera à l’avenir une demi-heure par jour dès que l’interface entre Navision (le programme de saisie des commandes chez WEMAS) et TC Transport Order® aura été mise en place. Un clic suffira alors à transformer un ordre de transport en une offre de fret.

Pour plus d’informations sur TIMOCOM, rendez-vous sur www.wemas.de.

haut