Baromètre du transport : Léger excédent de fret au 2ème trimestre

Le printemps a été plus riche en fret que le début d'année

Partager sur ...
15.08.2016

Erkrath, le 15.08.2016 – Le baromètre du transport TimoCom affiche, pour le 2ème trimestre, un léger excédent de fret pour le marché européen du transport. Au printemps, TimoCom a donc comptabilisé un rapport fret-véhicules de 52 à 48. On a cependant observé de fortes variations en fonction des mois.

Partager sur ...

Après un début d'année en demi-teinte, le secteur du transport a connu un regain à la fin du 1er trimestre et à l'arrivée du printemps. Restait à savoir si le marché poursuivrait cet élan positif au cours du deuxième trimestre.

Des frets printaniers en dent de scie
Les chiffres actuels parlent d'eux-mêmes : L'élan annoncé a été renforcé par un rapport fret-véhicules quasiment équilibré. En avril, la part de fret s'élevait à 49 %, soit 16 points de pourcentage de plus qu'au mois de mars. Les résultats du mois d'avril ont toutefois été moins bons que ceux des années précédentes. En 2015 la part de fret s'élevait à 53 % et en 2014 à 54 %. Le mois d'avril n'a donc pas profité de l'effet revigorant du mois de mars pour atteindre le niveau des années précédentes.

Les choses ne devaient cependant pas en rester là : Le baromètre du transport a mis à profit toutes ses ressources et a connu, en mai, une augmentation de 10 points de pourcentage supplémentaires. Ceci a permis d'atteindre le plus haut niveau du trimestre et même de l'année avec une part de fret de 59 %. Pour le représentant général de TimoCom, Marcel Frings, cela n'a rien d'étonnant : "Cette augmentation est due aux nombreux ponts et aux courtes semaines de travail au cours du mois de mai. Les commissionnaires ont dû livrer les marchandises aux clients dans les faibles plages horaires de transport disponibles".

Cette envolée a toutefois été de courte durée. Dès le mois de juin, la part de fret a diminué de 11 points de pourcentage pour atteindre 48 %, soit une part inférieure d'un point de pourcentage à la valeur du début du 2ème trimestre. Par rapport aux années précédentes, les résultats du mois de juin ont également été moins bons. En 2015 la part de fret s'élevait à 50% et en 2014, un léger excédent de fret l'a portée à 51%.
L'analyse des valeurs absolues démontre toutefois que davantage d'offres ont été postées sur la plate-forme de transport TimoCom qu'au cours de la même période de l'année précédente.

Des perspectives plutôt calmes pour le 3ème trimestre
Malgré l'évolution contrastée au cours des différents mois, le 2ème trimestre a connu une part de fret de 52 % pour 48 % de capacités libres. Globalement, le 2ème trimestre a été plus riche en fret que le début d'année.

Mais que réserve le second semestre au marché européen du transport ? "Les perspectives pour les mois à venir doivent être examinées pour chaque pays. Selon l'indice ifo du climat des affaires, l'Allemagne connaîtra une évolution de sa croissance économique et une augmentation des activités du secteur du transport suite à l'augmentation des investissements et de la consommation.
La situation économique de l'Allemagne a été jugée la plus positive alors que la situation s'est malheureusement à nouveau dégradée en Italie, au Portugal, en Espagne, en Autriche et en France. Les conséquences du Brexit, quant à elles, sont encore difficile à estimer. Le résultat du référendum a été un véritable choc et il est encore impossible d'en évaluer les conséquences", a déclaré Monsieur Frings.
En outre, chez TimoCom, on part du principe que les mois de juillet, août et septembre sont des mois plutôt calmes si l'on s'en réfère aux années précédentes, et que les frets dépasseront à nouveaux les capacités libres sur le marché dès l'automne.

haut

Je donne mon accord afin que cette page utilise des cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus