skip navigation

Le baromètre du transport de TIMOCOM : La barre des 10 millions a été franchie

Le troisième trimestre 2020 a connu une nette reprise – Un besoin de rattraper le retard se fait ressentir dans le transport

Partager sur ...
30.10.2020
Les offres de frets augmentent globalement

Erkrath, 30/10/2020 – Le transport routier de marchandises d’Europe a enregistré une nette progression entre le mois de juillet et de septembre de cette année. Les offres de fret identifiées par le baromètre du transport de TIMOCOM au troisième trimestre 2020 ont compensé la chute du nombre d’offres au second trimestre de cette année, provoquée par la pandémie de coronavirus. Et les chiffres excèdent même ceux de chaque mois de l’année 2019.

Le transport de fret national et transfrontalier affiche de nettes tendances à la hausse au cours du troisième trimestre 2020. Pour la première fois depuis le début de la crise du coronavirus, les 10 millions de frets ont été dépassés en un mois.
Partager sur ...

Si l’on calcule les saisies de fret des 44 pays européens couverts par le baromètre, on constate même une augmentation des offres de fret de 111 pour cent par rapport au trimestre précédent (T3 par rapport au T2 2020). Si l’on compare avec le même trimestre de l’année 2019, on constate une augmentation du fret de 17 pour cent (T3 2020 par rapport au T3 2019). C’est le mois de septembre qui a connu la plus forte progression. Il dépasse, pour la première fois depuis le début de la crise du coronavirus, les 10 millions de frets en un mois. Ce chiffre dépasse même le meilleur chiffre de l’année 2019, également celui du mois de septembre, de 26 pour cent. « Les raisons de cette progression résident probablement dans la légère amélioration du risque d’infection au cours des mois d’été et dans un besoin évident de rattraper le retard après le confinement mis en place dans de nombreux pays d’Europe », explique le porte-parole de TIMOCOM, Gunnar Gburek. L'Italie qui a été fortement impactée par le coronavirus a notamment mis fin à son confinement strict début juillet et l’Espagne a également levé l’état d’urgence fin juillet. Après des arrêts de la production à l’échelle nationale dans quasiment tous les pays d’Europe, la production a été relancée en grande partie.

 

Un million de frets supplémentaires dans le trafic intérieur

 

Le besoin évident et fort de rattraper le retard dans les transports est également perceptible dans le trafic intérieur. En Allemagne, la logistique a bien rattrapé son retard et a également dépasse les valeurs de l’année précédente : Au troisième trimestre 2020, plus d’un million de frets supplémentaires ont été saisis par rapport à la même période en 2019. Par rapport au second trimestre 2020, cette valeur a augmenté de façon exponentielle. Si l’on ventile cette augmentation sur chaque mois, on obtient : 3 pour cent en juillet, 17 pour cent en août, 73 pour cent en septembre. En France, la logistique a également connu une progression du trafic national. Au troisième trimestre 2020, les volumes ont augmenté de plus de 12 % par mois. 

Les transports transfrontaliers affichent une tendance à la hausse

 Le transport de fret transfrontalier affiche une tendance générale à la hausse. Ainsi, les offres de fret de l’Allemagne vers la France ont fortement augmenté par rapport à l’année précédente et au T2 2020, malgré la crise du coronavirus. Jusqu’à 72 pour cent. Cela vaut également pour les frets de l’Allemagne vers la Belgique. Cette hausse s’est élevée à au moins 30 pour cent pour les trois mois. Dans le détail : de l’Allemagne vers la France : 72 pour cent en juillet, 35 pour cent en août, 34 pour cent en septembre ; de l’Allemagne vers la Belgique : 30 pour cent en juillet, 60 pour cent en août, 65 pour cent en septembre.

Même les pays à la traîne progressent

Les pays traditionnellement les plus faibles progressent également. Le fort besoin de rattraper le retard en matière de frets après les restrictions de la crise du coronavirus appliquées dans toute l’Europe est également perceptible dans les pays qui ont accusé un recul par rapport à 2019. Malgré les valeurs comparatives négatives entre l’année précédente et 2020, ces pays ont également affiché une nette amélioration au cours du troisième trimestre de cette année. C’est notamment le cas pour les frets de l’Allemagne vers la Hongrie : 44 pour cent en juillet, 34 pour cent en août, 16 pour cent en septembre. Ou de l’Allemagne vers la République tchèque : 41 pour cent en juillet, 8 pour cent en août, 3 pour cent en septembre.

Depuis 2009, le baromètre du transport permet à l’entreprise FreightTech TIMOCOM d’analyser l’évolution de l’offre et de la demande de transport de 44 pays européens dans la bourse de fret intégrée dans le Smart Logictics System. Plus de 135 000 utilisateurs déposent chaque jour jusqu'à 750 000 offres internationales de fret et de véhicules. Ce système aide les plus de 45 000 clients de TIMOCOM à atteindre leurs objectifs logistiques de façon intelligente, sûre et simple.

Pour en savoir plus sur TIMOCOM, rendez-vous sur www.timocom.fr.

haut