Un secteur à la recherche de fret

Un démarrage difficile en 2016 pour le marché du transport

Partager sur ...
29.04.2016

Erkrath, 29.04.2016 – La branche européenne du transport a connu des débuts difficiles lors du premier trimestre de cette année. C'est ce qui ressort des chiffres actuels du baromètre du transport de TimoCom. Ainsi, le volume de fret par rapport aux véhicules disponibles était de 30:70 durant les trois premiers mois. Avec la remontée des températures, le marché du transport semble toutefois lentement "se réchauffer".

Partager sur ...

L'année 2016 a démarré par un recul du fret disponible en Europe. Fin janvier, le baromètre du transport de TimoCom présentait une part de fret de 36%, c'est-à-dire 6 points de pourcentage de moins comparé à l'année dernière.
Et cela n'est pas tout... Au mois de février, un décalage se faisait ressentir dans le secteur : 21% de fret pour 79% de capacités de chargement. Ce fut le mois le plus faible depuis plus de cinq ans. „Ce sont les conséquences des défis relatifs au secteur transport et logistique depuis des mois“, dit Marcel Frings, Porte parole de TimoCom. "Le risque terroriste et la crise des immigrés ont contribué à une certaine fermeture des frontières dans l'espace Schengen. La circulation des marchandises est moins évidente.
Voici l'estimation du Bundesvereinigung Logistik (BVL - Union fédérale de la logistique) concernant l'indicateur logistique atuel du premier trimestre : „La crise financière, la crise connue en Grèce, les phénomènes de Grexit, Brexit et la crise des immigrés – c'est une chaîne continue qui ne s'arrête pas. Les impondérables liés au contrôles frontaliers renforcés dans l'espace Schengen sont considérés par les prestataires logistique avec prudence : ils s'attendent à de nouveaux défis et changements de processus coûteux. S'ajoutent à celà l'insécurité ressentie sur le plan économique et international ainsi que le poids de l'ère numérique de plus en plus important.

Des signes de reprise
Il y avait une proportion plus importante de marchandises à transporter au mois de mars, comme à l'accoutumée. L'arrivée du printemps et les premiers rayons de soleil ont une influence positive sur le secteur du transport. La proportion de fret augmenta de 12 points de pourcentage pour atteindre 33% (2015 : 40%) et a ainsi donné une certaine direction pour les mois à venir. "Même si le climat économique expliqué par l'IFO (équivalent de l'INSEE en Allemagne) a obscurci ce début d'année, l'impact du printemps peut être positif ; il favorise le mouvement. Cela a une conséquence immédiate sur le marché du transport européen. Nous nous attendons à une augmentation de la part de fret sur la plateforme de transport de TimoCom durant les prochaines semaines" explique Marcel Frings.
A la fin du mois de mars, la proportion fret-véhicules était redevenue égale. Le marché peut-il continuer d'exprimer cet élan au cours du deuxième trimestre ?

haut

Je donne mon accord afin que cette page utilise des cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus