TIMOCOM Logo

JavaScript n'est pas activé dans votre navigateur.

Les fonctions de ce site Inernet sont dont restreintes. Afin de pouvoir accéder à toutes les fonctions, veuillez activer JavaScript dans la configuration de votre navigateur.

TimoCom soutient les recommandations de l'IRU

Ce guide est une aide fiablepour une utilisation fiable des bourses de fret dans le secteur des transports

TIMOCOM Communiqués de presse – À la une de l'info

De gauche à droite : Peter Cullum (Vice-président CTM), Marcel Frings (Porte-parole de TimoCom) et Pere Padrosa (Vice-président de l'IRU, ASTIC, Espagne - Président de CTM)

Genève, 12-12-2013 –  Les avantages économiques et écologiques dans l'utilisation d'une bourse de fret et de véhicules sont une évidence pour les prestataires de services du secteur des transports et les donneurs d'ordre. Les fournisseurs et utilisateurs sont confrontés à des challenges et certains risques que l'IRU (Road Transport Union - l'Union Internationale des transports routiers) évoque et présente. Les 170 membres provenant de 74 pays  ont participé le 7 novembre dernier à la réunion de l'IRU "Goods Transport Council" (CTM) afin d'obtenir une aide pour une utilisation sûre des bourses de fret. Le Porte-parole de TimoCom, Marcel Frings, y a présenté des thèmes relatifs à la sécurité. 

Un engagement pour des contrats sûrs

L'analyse de l'Union des transports routiers montre qu'on utilise de plus en plus les bourses de fret pour réduire les voyages à vide et les véhicules non remplis. Les plateformes en ligne de ce type aident et facilitent les démarches liées au quotidien du transport. Les coûts sont réduits et le chiffres d'affaires augmente. Le secteur du transport est très compétitif ; les entreprises ont donc un budget qui doit être utilisé à bon escient. Afin d'éviter les « brebis galeuses », les tentatives de fraude et les bandes criminelles organisées, que ce soit avec des documents falsifiés, des créances ou des vols de fret, chaque entrepreneur de transport se doit de se protéger. Le Vice-président de l'IRU Pere Padrosa ajoute que  « certains risques pour les utilisateurs des bourses de fret et le manque d'explications quant à l'évitement de ceux-ci sont existants et doivent être expliqués. C'est la raison pour laquelle nous avons pensé à un guide dans lequel tous les challenges, possibilités, pratiques du quotidien et mesures de sécurité quant à l'utilisation des bourses de fret sont présentés. » 

 

« Faire confiance, c'est bien ; contrôler, c'est mieux ! »

Dans le cadre de cette réunion à Genève, Marcel Frings, de TimoCom est également intervenu en présentant différentes perspectives et possibilités liées aux bourses de fret. Au nom de l'entreprise informatique, Marcel Frings a présenté le système de sécurité en plusieurs étapes de TimoCom. Avec jusqu'à 450 000 offres de fret et de véhicules chaque jour, l'entreprise créée en 1997 met particulièrement l'accent sur le thème de la sécurité. Un contrôle détaillé et constant de tous les clients ainsi que des documents concernant l'entreprise avant leur accès à la plateforme est une étape obligatoire. Un accompagnement juridique compétent dans le cadre de cas critiques ainsi qu'un système informatique de pointe assurent d'une sécurité accrue. « Nous sommes particulièrement fiers de notre slogan "Faire confiance, c'est bien ; contrôler, c'est mieux !". Nous remplissons ainsi parfaitement les critères évoqués par l'IRU, résume le Porte-parole à l'issue de la réunion. La première étape d'une utilisation sûre des bourses de fret a été présentée et expliquée. Ces instructions doivent bien entendu être également suivies. C'est la seule manière de réduire les risques potentiels. 

Contact presse

Communications

TIMOCOM GmbH

Timocom Platz 1

DE-40699 Erkrath

+33 1 70 80 00 58
Je donne mon accord afin que cette page utilise des cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité.