TIMOCOM Logo

JavaScript n'est pas activé dans votre navigateur.

Les fonctions de ce site Inernet sont dont restreintes. Afin de pouvoir accéder à toutes les fonctions, veuillez activer JavaScript dans la configuration de votre navigateur.

TimoCom : le conflit commercial avec les États-Unis jusqu’ici sans incidence sur le marché du transport dans l’Union européenne

La demande d’espace de stockage reste à un niveau constamment élevé

TIMOCOM Communiqués de presse – À la une de l'info

Laderaum bleibt im zweiten Quartal 2018 weiterhin knapp

Erkrath, le 17 juillet 2018 – Le conflit commercial avec les États-Unis n’a pour l’instant aucune incidence sur le volume de travail des entreprises de transport en Europe. Même si la Commission européenne a baissé ses prévisions de croissance pour 2018 en raison du conflit autour des taxes douanières à 2,1 % (contre 2,3 % en mai), la demande d’espace de stockage reste à un niveau constamment élevé un mois après l’introduction des sanctions douanières américaines. C’est ce que révèle le baromètre du transport de TimoCom, l’indicateur de l’évolution du transport routier en Europe.

Selon Gunnar Gburek, « les capacités de transport actuelles restent limitées ».

Partager sur :

Une offre de fret qui reste excédentaire du fait de la bonne situation économique

« La grande panique n’est pas pour aujourd’hui. Le marché reste de marbre », commente Gunnar Gburek, Porte-parole de TimoCom, à propos des chiffres actuels pour le deuxième trimestre 2018. La bonne situation économique des entreprises qui perdure en Allemagne et dans la zone euro contribue à la persistance d’un excédent d’offres de fret sur le marché du transport. Une analyse des quatre dernières semaines du deuxième trimestre révèle que la politique américaine visant à imposer des sanctions douanières sur l’acier et l’aluminium en provenance de l’Union européenne depuis juin est restée sans incidence.

 

En moyenne, sur la période allant d’avril à juin, 76 offres de fret d’utilisateurs de la plus grande plateforme de transport d’Europe ont été enregistrées contre 24 offres d’espace de stockage. Ce tableau est en tous points similaire à celui qui avait déjà été dressé au premier trimestre de cette année d’une demande particulièrement élevée d’espace de stockage. « La courbe s’aplatit de plus en plus pour devenir une ligne droite », commente Gunnar Gburek à propos de cette évolution constante. Jusqu’à 750 000 offres de fret et de véhicules sont déposées quotidiennement sur la plateforme TimoCom.

 

Le rapport entre fret et espace de stockage encore équilibré il y a deux ans

À la même période de l’exercice précédent déjà, le rapport entre l’offre et la demande, à 70 pour 30, évoluait à un niveau comparable. Il y a deux ans, le constat était loin d’être le même : au deuxième trimestre 2016, le rapport entre offres de fret et espace de stockage libre était quasiment équilibré, à 52 pour 48.

 

Des capacités de transport qui restent limitées

Que signifient ces chiffres pour les entreprises industrielles et commerciales en Europe qui doivent faire acheminer des quantités croissantes de marchandises pour répondre aux besoins de leurs clients ? « Les capacités de transport actuelles restent limitées », explique Gunnar Gburek. Cette situation s’explique uniquement par la volonté de prévenir les voyages à vide et d’optimiser l’utilisation des ressources existantes. « En période de pénurie notamment, les temps d’immobilisation et d’attente sur les rampes de l’industrie et du commerce doivent continuer d’être optimisés. » Selon Gunnar Gburek, même si la Commission européenne voit un risque baisser dans la poursuite de l’escalade des mesures protectionnistes par le gouvernement américain, le marché du transport dans l’Union européenne au cours des mois à venir restera marqué par un excédent de la demande.

Auteur :

Lucie Freyburger

TIMOCOM sur :

Contact presse

Communications

TIMOCOM GmbH

Timocom Platz 1

DE-40699 Erkrath

+33 1 70 80 00 58
Je donne mon accord afin que cette page utilise des cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité.