TIMOCOM Logo

JavaScript n'est pas activé dans votre navigateur.

Les fonctions de ce site Inernet sont dont restreintes. Afin de pouvoir accéder à toutes les fonctions, veuillez activer JavaScript dans la configuration de votre navigateur.

De première main : cinq révélations à propos de Girteka Logistics

Une interview entre la plus grande entreprise FTL d'Europe Girteka Logictics et TIMOCOM

Erkrath, le 04/09/2018 – Interview entre TimoCom et la plus grande entreprise européenne de chargements complets dans le secteur du transport de produits surgelés : l'entreprise lituanienne Girteka Logistics. Plus de 13 000 utilisateurs de Facebook ont déjà visionné le teaser vidéo de l'interview. Dans les commentaires sur Facebook, il a été dit que les chauffeurs étaient mal payés et conduisaient trop longtemps sans prendre de pause. Kristian Kaas Mortensen, responsable de la communication (Chief Communications Officer) et Elena Kazinec, responsable grands comptes (Key Account Manager) qui a répondu en direct aux questions et aux commentaires de la communauté ont répondu présent au rendez-vous du 12 juin dans la centrale de TimoCom. 

 

  1. Part de marché de Girteka Logistics malgré une consolidation relativement faible

Girteka Logistics coopèrent avec des multinationales qui lui confient chaque année des transports d'une valeur de 50 à 100 ou 200 millions d'euros. Alors qu'il y a encore quelques années, près de 100 transporteurs travaillaient pour ces grands comptes, ils ne sont plus que 50 aujourd'hui et ne seront probablement plus que 25 d'ici quelques années. Cela signifie qu'avec cette consolidation, le volume des commandes continue à augmenter. Le marché du transport routier est très fragmenté : Les petites et moyennes entreprises de transport représentent la majorité de sorte que l'entreprise ne dispose que d'une part de marché relativement faible malgré une consolidation.

 

        2. Girteka emploie 8500 conducteurs fixes avec une fluctuation d'environ 20 pour cent

« Nous ne rémunérons nos chauffeurs ni plus, ni moins que d'autres sociétés :  si nous les payons moins, nous perdons des chauffeurs. Si nous les payons plus, notre compétitivité chute », explique Kristian Kaas Mortensen, membre du conseil d'administration de Girteka Logistics. Selon Mortensen les conducteurs de Girteka bénéficient des dernières technologies et de véhicules modernes et suivent une formation spéciale proposée par une académie interne à l'entreprise. Au cours de ces formations, même les conducteurs expérimentés doivent se familiariser avec les GPS, les applications numériques dédiées aux conducteurs ou les techniques de conduite écologiques. Ceci permettra de réduire le taux d'erreur dans les transports frigorifiques tout en continuant à améliorer la qualité.

 

        3. Le parc de véhicules comprend aujourd'hui 5000 camions, le premier camion ayant été un véhicule MAN-Truck d'occasion

« La majorité des entreprises de transport sont dirigées par leur propriétaire. Mais lorsque toutes les activités sont gérées par un seul et même responsable, elles sont également limitées à son temps et à ses compétences », explique Mortensen. C'est la raison pour laquelle Girteka Logistics a choisi, il y a dix ans déjà, de développer une structure d'entreprise multinationale. Les problèmes sont abordés lors des Lean Meetings quotidiennes et rapportés par les services aux différentes équipes, en passant pas les secteurs. L'un des thèmes de ces Lean Meetings sont par exemple les difficultés représentées par les liaisons intermodales en France. « En raison des grèves, nous n'avons pas pu mettre en pratique le transport intermodal utilisant le train en France, comme prévu, nous avons donc dû emprunter la route. À 10h15 toute l'entreprise était mise au courant

et chacun connaissait les mesures à prendre », rapporte Mortensen. Grâce à cette organisation Girteka Logistics a pu renforcer sa flotte de 5000 véhicules en quelques années - avec une tendance à la hausse. Tout a commencé avec un seul MAN-Truck d'occasion.

 

        4. Plus de 50 pour cent des véhicules sont occupés par 2 conducteurs


L'activité principale de l'entreprise de transport située à Vilnius sont les transports internationaux de chargements complets. En résumé,  le transport longue distance avec des chargements de produits surgelés tels que le saumon ou les fruits frais sur des tronçons tels que de la Scandinavie à l'Europe du Sud. « Nos transports sont très exigeants. En effet, par nature, les marchandises périssables doivent être transportées plus rapidement que les ordres de transport habituels. C'est pourquoi, dans plus de 50 pour cent des cas, nous faisons intervenir deux conducteurs en veillant à ce que nos employés fassent la route avec les collègues qu'il apprécient le plus », ajoute Mortensen. Les deux conducteurs sont souvent un père et son fils, des frères et sœurs, un couple ou deux amis.

 

        5. La numérisation des processus améliore la qualité

Pour cette entreprise spécialisée dans le transport frigorifique, le respect de la chaîne du froid constitue une tâche particulièrement complexe. Cela implique notamment de former plus de 8500 chauffeurs de poids lourds à l'utilisation de l'installation frigorifique. Il a fallu investir beaucoup de temps et d'argent pour former chaque chauffeur de poids lourd à l'aide d'un outil d'e-learning. Cette technologie a permis une nette réduction du nombre d'erreurs et une accélération de la croissance du marché de Girteka. Depuis peu, les installations frigorifiques sont également pilotées depuis le bureau. En outre, chaque camion est équipé d'une tablette et des applications utiles.

 

Retrouvez l'intégralité de cette interview sur YouTube (en version originale - allemand) :

https://youtu.be/OgwHEkeovws

Auteur :

Lucie Freyburger

TIMOCOM sur :

Contact presse

Communications

TIMOCOM GmbH

Timocom Platz 1

DE-40699 Erkrath

+33 1 70 80 00 58
Je donne mon accord afin que cette page utilise des cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité.